À PROPOS

PARTICIPER AUX MONDES

Morgane Clerc et Florian Clerc.
Sans domicile fixe depuis deux ans, nous travaillons et vivons ensemble, assumant le statut d’étranger afin de nous rendre disponible aux lieux  que nous habitons ou traversons, ainsi qu’aux savoirs et usages qui y sont associés. Notre pratique artistique est de fait contextuelle  et sociologique.

Les modes de vie urbains et les rapports qui s’y organisent sont au cœur de nos préoccupations. Qu’il s’agisse des outils de communication, des mythes fondateurs d’un récit collectif  ou des liens tissés avec les non-humains, nous questionnons les faits sociaux pour élargir le champ des existences possibles.

Entre ville et campagne, nous utilisons la performance, l’expérimentation plastique et l’installation in situ afin de proposer des moments communs où le partage et l’échange viennent alimenter une réflexion en cours. Cette participation permanente aux mondes qui nous entourent est néanmoins basée sur un refus de la catégorisation et des normes sociales ou esthétiques appauvrissantes.