Mailles Primitives (en cours)

En vue de notre résidence à la MAC de Pérouges en juin 2019, au sein de la cité médiévale, nous avons établi un protocole d’intervention ainsi qu’un axe de recherche.

Nous prélèveront les symboles qui constituent l’identité pittoresque du lieu, qu’ils soient typographiques ou inscrits au sein même de la maçonnerie et de la cartographie. Par l’analyse du mythe de la moyenâgité au sens où l’entendrait le sémiologue Roland Barthes, nous tenterons une déconstruction de ce métalangage qui rend le paysage consommable. Nos outils seront l’acte performatif et l’expérimentation plastique, particulièrement autour des motifs de la ligne et du rhizome. Le corps viendra alors se déployer dans l’espace de la rue en contradiction avec le bâti pour interroger le positionnement des habitants et des passants, tandis que le sous-sol de la MAC deviendra un atelier ouvert dédié aux rencontres et aux temps de créations collaboratives.